preloder

“Le parfum de l’ultra féminité réchauffée par l’empreinte de l’homme qui l’a effleurée. Un grand floral à la structure boisée, lumineux même dans sa part de mystère.

La note de tête plaque un Accord Vinyle, clin d’oeil au vernis, au gloss ou aux talons aiguilles de la Parisienne. Puis le Cranberry, fruit acidulé, ajoute une pointe d’amertume, évocation d’une certaine impertinence, adoucie par la Mûre, pulpeuse, pétillante, charnue, symbole d’une Parisienne épicurienne. Le coeur floral bat la chamade avec la Rose de Damas, d’une féminité absolue et qui s’harmonise parfaitement avec la Violette, plus poudrée, sensuelle et charnelle, comme le cuir porté par Parisienne. La note de fond apporte dans son sillage boisé trouble et intensité. D’abord avec du Patchouli, le mystère par excellence. Et quand la masculinité du Vétiver flirte avec l’érotisme féminin du Musc et du Santal, on comprend que cette nuit Parisienne fut une “”night of love””.

Le flacon est précieux, ciselé comme le labyrinthe des rues de Paris, froissé comme les draps qu’elle vient de quitter, rosé comme le ciel au petit matin blême, couture avec sa griffe YSL posée sur du cuir noir.”

Catégorie : Étiquettes : , ,